Gironde : la préfecture déconseille la baignade après une série de noyades

© Thibaut Durand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La préfecture de Gironde a déconseillé mercredi de se baigner sur les plages du département, où les "conditions de baignades particulièrement dangereuses" ont provoqué ces derniers jours une série de noyades sur le littoral girondin. Depuis dimanche sur les plages du département, trois personnes sont décédées par noyade dont deux mardi, et une personne est "toujours portée disparue", a indiqué la préfecture dans un communiqué intitulé "baignade déconseillée sur le littoral girondin".

"Les conditions de baignade sont particulièrement dangereuses en ce moment compte tenu de la concordance de divers phénomènes : houle et vagues de bord, forts courants et formation de baïnes, températures de l'air et de l'eau élevées pour la saison", a ajouté la préfecture en demandant de "redoubler de prudence et d'éviter de se baigner."

>> LIRE AUSSIAu CHU de Bordeaux, l'accès aux urgences sera désormais limité la nuit

Le dispositif de sécurité renforcé

Dans ce contexte, les services de l'État ont engagé un hélicoptère de la sécurité civile et une équipe de plongeurs-sapeurs-pompiers mercredi à Lacanau, en plus d'une surveillance "les week-ends, pour le pont de l'Ascension et le week-end de la Pentecôte" sur cette plage très fréquentée.

Selon une carte interactive diffusée par les autorités, à cette période de l'année et sauf exception, aucune plage du littoral girondin n'est surveillée durant la semaine, seules les plages de Lacanau, Carcans et Vendays-Montalivet le sont durant le wee...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles