En Gironde, les pompiers traquent les braises cachées sous terre

C'est un travail de longue haleine. Outre les points chauds et les reprises du feu, dans le Sud-Gironde dévasté par les flammes sur près de 14.000 hectares, les pompiers s'attachent désormais à repérer le feu qui couve. Sous les pins réduits en cendres, les braises peuvent résister jusqu'à 80 centimètres de profondeur. En cause : la tourbe, cette matière organique issue de la décomposition des végétaux, qui constitue une partie du sol de ces forêts. Les pompiers s’aident d’un drone pour repérer ces feux de tourbe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles