Gironde : un père tente d'étrangler son bébé de 4 mois dans une mairie

Grave incident dans une mairie annexe de Cenon (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Maîtrisé par des témoins, l'individu a affirmé en garde à vue qu'il avait l'intention de tuer son enfant avant de se suicider.

Une scène choquante, au beau milieu d'un lieu public et devant de nombreux témoins. Un homme âgé de 34 ans a été arrêté ce mardi 3 janvier à Cenon (Gironde) après s'en être sauvagement pris à son propre enfant, âgé de 4 mois, dans une mairie annexe de cette commune de la banlieue de Bordeaux.

D'après les informations du Parisien, qui corroborent celles de France Bleu, l'individu est séparé de la mère de l'enfant, qui l'avait quitté avant la naissance du bébé. Ce mardi, il aurait fait irruption dans la mairie de quartier au moment où son ancienne compagne se trouvait sur place avec le nourrisson, pour satisfaire à des démarches administratives.

Il passe une corde autour du cou de l'enfant et le fait "voltiger"

Muni d'une corde, le papa s'en serait ensuite violemment pris à son enfant. Le quotidien francilien affirme qu'il aurait "noué la corde autour du cou du petit et l’aurait violemment tiré par le pied", avant de "le faire voltiger à l’aide de la corde". Le bébé a finalement été sauvé par l'intervention de plusieurs témoins de la scène, révoltés par ce qu'ils venaient de voir.

L'agresseur a ainsi pu être maîtrisé et l'enfant en bas âge a été transporté à l'hôpital dans la foulée. Selon Le Parisien, "son pronostic vital n’est pas engagé". Le père violent a pour sa part été embarqué par la police municipale et placé en garde à vue, au cours de laquelle il a notamment affirmé qu'il avait voulu "tuer l’enfant avant de mettre fin à ses jours". Il devait être déféré devant la justice ce jeudi, en vue d'un jugement en comparution immédiate pour "violences volontaires aggravées commises par ascendant".

VIDÉO-Dr Paul Guerby : "Une femme enceinte infectée par le Covid-19 présente deux risques majeurs pour son bébé"