Gironde: il filmait en douce les femmes du village naturiste

Son comportement suspect a finalement mis la puce à l’oreille des maîtres-nageurs. Un pianiste et chef d’orchestre belge comparaissait mardi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Il était poursuivi pour "atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui par l’enregistrement sans consentement de l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé" rapporte Sud Ouest.

L’homme a passé quelques jours de vacances au village naturiste de La Jenny, au Porge (Gironde), au cours de l’été 2017. A l’aide d’une caméra dissimulée dans la monture de ses lunettes de soleil, il filmait les femmes nues présentes sur la plage.

Trahi par ses allers-retours entre la plage et la piscine

Mais son étrange comportement et ses allers-retours entre la plage et la piscine ont intrigué les maîtres-nageurs. Le dispositif utilisé par le chef d’orchestre, supposé être discret, a fini par être découvert.

Dans le film récupéré par les enquêteurs, une femme nue était parfaitement identifiable. Pour le procureur adjoint, cette plage naturiste fait partie du domaine privé et "l’enregistrement vidéo y est interdit dans les lieux communs sans autorisation de la personne. Or, on voit bien que ce qui l’intéresse, c’est la nudité."

Le chef d’orchestre a finalement été condamné à 5.000 euros d’amende, dont 3.000 euros avec sursis, et à la confiscation pour destruction du matériel...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi