Gironde : dans les coulisses d'un centre de vaccination contre le Covid-19

Dès le lancement de la vaccination des soignants à l'hôpital Pellegrin de Bordeaux (Gironde), la file d'attente pour se faire piquer était longue. Mais le personnel ne s'est pas découragé. "Au quotidien, on reçoit beaucoup de patients Covid. A un moment donné, il faut prendre conscience de la gravité de la pandémie et que, si on veut s'en sortir, ça passera par le vaccin", estime une infirmière. Vaccins stockés dans un lieu sécurisé Mercredi 6 janvier, le CHU bordelais a inauguré trois centres de vaccination. La veille, il avait reçu ses premiers vaccins, stockés dans un lieu sécurisé et tenu secret. 9 000 doses avaient été conservées à -70°C avant d'être distribuées. Hôpital, clinique, Ehpad : chacun vient récupérer sa dotation. À l'hôpital Pellegrin, les flacons sont ensuite conservés au réfrigérateur jusqu'à cinq jours. Les seringues sont préparées au fur et à mesures. Avant la piqûre, passage par la zone de pré-vaccination obligatoire...