Gironde : des centaines de fêtards refoulés avant une fête sauvage

·1 min de lecture

C'est une énorme fête sauvage qui a été évitée de peu sur la plage du Grand Crohot, à Lège-Cap-Ferret nous rapportent nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine le 11 juillet. En début de semaine dernière, un DJ avait lancé un appel sur plusieurs réseaux sociaux qui avait fait écho auprès de nombreux jeunes de la région. Mais très rapidement, la gendarmerie et la préfecture ont eu vent de l'information et la petite fête avait été interdite par arrêté préfectoral.

Cependant, selon nos confères, de nombreuses personnes ont tout de même tenté de se rendre sur les lieux samedi 10 juillet. Si la fête devait à l'origine réunir plus de 1.000 personnes, ce sont des centaines de véhicules qui ont afflué vers la plage samedi. Les gendarmes leur ont demandé de rebrousser chemin. "Il y avait même des parents qui conduisaient leurs enfants mineurs, pensant que la fête était légale", ajoutent des gendarmes auprès de France 3. Tous les véhicules ont dû faire demi-tour, tandis que l'opération a duré jusqu'à 23h30, ajoute France Bleu. Absent des lieux visiblement, le DJ a annoncé l'annulation de la soirée.

>> A lire aussi - Côtes-d'Armor : verbalisations à la pelle après une fête illégale

Depuis quelques semaines et l'annonce du déconfinement du pays, les fêtes improvisées se multiplient dans le pays. A Paris d'abord, où par trois fois, les policiers avaient dû évacuer l'esplanade des Invalides à Paris où s'étaient rassemblés des milliers de jeunes, souvent venus participer à des soirées "Projet (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fraude au chômage partiel : le chef d'entreprise touchait des milliers d'euros alors que ses salariés continuaient à travailler
Ouïghours : la Chine promet une riposte et menace les Etats-Unis
Le gazoduc de Nord Stream 2 sur le point d'être achevé
Covid-19 : des variants à l'infini ? Un virologue plaide pour une vaccination élargie
"Ennemi plus contagieux"... Olivier Véran alerte sur une "nouvelle vague épidémique"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles