Gironde, Aveyron, Drôme, Jura... Le point sur les incendies, qui ont ravagé plus de 10.000 hectares

Un incendie dans le Jura a détruit au moins 1050 hectares, le 12 août 2022 - Préfecture du Jura
Un incendie dans le Jura a détruit au moins 1050 hectares, le 12 août 2022 - Préfecture du Jura

Comme une grande partie de ses voisins européens, la France fait face cet été à des incendies record, qui ont détruit depuis le début de l'année une surface plus importante que sur toute l'année 2021.

Gironde, Aveyron, Morbihan, Jura... Plusieurs importants incendies ont repris ces derniers jours, avant d'être déclarés fixés ce dimanche grâce à des conditions météorologiques enfin favorables. BFMTV.com fait le point sur la progression de ces feux de forêt.

• Le feu "fixé" en Gironde grâce à l'arrivée de la pluie et la baisse des températures

"Finalement la nuit nous a été favorable. Nous avons eu plutôt de la pluie et très peu de vent (...) Ces conditions nous ont permis d'établir que la situation était extrêmement favorable et que le feu était dorénavant fixé", a expliqué devant la presse le sous-préfet d'Arcachon, Ronan Leaustic ce dimanche.

Depuis mardi, cet incendie, une reprise du feu de Landiras, au sud de Bordeaux, avait ravagé 7400 hectares de forêt. Face aux conditions météorologiques favorables - l'arrivée de précipitations et une baisse des températures -, l'incendie a pu être "fixé", permettant aux 8000 évacués de regagner leur domicile.

Marc Vermeulen, directeur des pompiers de la Gironde, a toutefois souligné qu'"un feu fixé ne veut pas dire un feu éteint" et a appelé à la "plus grande prudence".

• L'incendie dans l'Aveyron est fixé

À Mostuéjouls, dans l'Aveyron, l'incendie qui a ravagé 1360 hectares de végétation depuis le 8 août, a été fixé dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé la préfecture. "Les averses pluvieuses de (dimanche) après-midi ont permis d'endiguer la propagation du feu et aux sapeurs-pompiers d'en reprendre le contrôle", détaille-t-elle dans un communiqué.

Les 1000 personnes évacuées samedi par précaution à la suite de la reprise du feu, ont été autorisées à regagner leur logement ou leur lieu de vacances.

• Dans le Morbihan, un feu fixé et "sous surveillance active"

Le feu qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans la commune de Campénéac, dans la forêt de Brocélainde, dans le Morbihan, est actuellement fixé, a annoncé ce dimanche la préfecture. L'incendie reste "sous surveillance active" et 180 sapeurs-pompiers restent mobilisés sur place.

Au total, le feu a parcouru une distance de 630 hectares. La surface brûlée, fixée à 400 hectares, reste inchangée.

• Un feu fixé dans la Drôme, près de 400 hectares brûlés

Dans la Drôme également, l'incendie qui s'était déclaré le 5 août dernier à cause d'un impact de foudre, a été fixé ce dimanche, d'après la préfecture. Situé sur le massif du Diois dépendant de la commune de Romeyer, le feu avait parcouru 383 hectares de forêt. 827 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pendant 9 jours, rappelle la préfecture, et l'un d'eux a été sérieusement blessé.

"Un dispositif allégé va rester en surveillance pour éviter toute reprise de feu", ajoute la préfecture.

• Après une reprise, les feux éteints ou fixés dans le Jura

Plus de 1050 hectares de forêts ont été réduits en cendres dans le Jura cette semaine, une situation "inédite" pour les pompiers. Toutefois, l'arrivée de précipitations dimanche leur a accordé un "répit", selon la préfecture.

Dans le détail, quatre feux ont noirci les massifs de la Petite Montagne du Jura, au sud-est du département, les deux encore en progression ce dimanche matin étant ayant été finalement fixés l'après-midi.

Le plus important, qui a débuté mardi, a ravagé depuis quelque 700 hectares dans le secteur de Vescles et Cernon, et a été déclaré "fixé" dimanche après-midi, notamment grâce "à un premier épisode pluvieux" et aux largages de produits retardants par un avion Dash, d'après la préfecture.

Non loin de là, un autre incendie qui s'est déclaré samedi à hauteur de la commune de Montlainsia et a consumé 200 hectares de forêts, n'a lui aussi plus grignoté de terrain dimanche. Dans les secteurs de Cornod et Sarrogna, les deux feux ont été déclarés éteints dimanche matin. 162 hectares y ont brûlé.

• Un feu fixé en Ardèche avec une "progression plus lente"

Un incendie qui s'est déclenché mercredi soir en Ardèche "a été fixé", a annoncé vendredi après-midi la préfecture de département. Situé sur la commune de Lagorce, l'incendie a brûlé 320 hectares, avaient indiqué dans la matinée les pompiers à l'AFP, dénonçant "un chantier très difficile d'accès" dans des endroits "très escarpés".

Quatre soldats du feu ont été légèrement blessés et 250 personnes évacuées à titre préventif jeudi. Elles "ont pu toutes réintégrer leur lieu de résidence jeudi soir", avait alors assuré le préfet de l'Ardèche.

Article original publié sur BFMTV.com