Gironde : Un agriculteur de 32 ans incarcéré pour le meurtre du compagnon de son ex-conjointe

·2 min de lecture

ENQUETE - Il a aussi grièvement blessé son ancienne compagne dont les jours ne sont plus en danger mais qui a dû être amputée d’un bras

Un agriculteur de 32 ans a été mis en examen des chefs d’ assassinat et de tentative de meurtre aggravé sur conjoint et placé en détention provisoire, a indiqué ce dimanche à 20 Minutes la procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie.

Ce trentenaire est soupçonné d’avoir tué jeudi soir à Caumont, un village de 150 habitants près de Langon (Gironde), le nouveau compagnon de son ex-conjointe et blessé grièvement cette dernière au fusil de chasse.

« Contexte familial de rancœur »

Selon les premiers éléments de l’enquête révélés vendredi par le parquet de Bordeaux, l’individu s’est rendu au nouveau domicile de son ex-conjointe jeudi soir, armé d’un fusil de chasse, et a ouvert le feu « à une distance de 0,50 à 1 m » sur le nouveau compagnon de celle-ci, âgé de 30 ans. Recevant aussi une décharge, la femme « a été grièvement blessée au bras et à la jambe ».

La procureure de la République précise ce dimanche à 20 Minutes que la jeune femme « n’a pu être encore entendue compte tenu de son état de santé, celle-ci ayant subi une amputation du bras. » La magistrate explique que ce drame s’est déroulé dans « un contexte familial de rancœur », le tueur présumé expliquant que son ancienne compagne « l’aurait menacé de lui faire r(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Gironde : Un enfant reconduit chez lui par un policier en raison d’un impayé de 800 euros à la cantine
Agen : Pas de victime mais des dégâts matériels après les inondations de la nuit
Une veuve témoigne de la dure réalité des suicides agricoles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles