Non, Giorgia Meloni n’a pas affirmé qu’elle “forcerait” la Russie à se rendre face à l’Ukraine

Après le Sommet pour la paix en Ukraine, qui a eu lieu en Suisse le 16 juin, un extrait du discours de Giorgia Meloni traduit en russe et en ukrainien est devenu viral. Les comptes qui le partagent prétendent que la Première ministre italienne aurait affirmé qu’elle “forcerait la Russie à se rendre” si le pays n’acceptait pas les conditions fixées par le Sommet pour la paix. Mais cette traduction des propos de Giorgia Meloni a modifié le sens de la prise de parole de la Première ministre.

La vérification en bref :

  • Sur les réseaux sociaux, une vidéo traduite de l’anglais au russe et à l’ukrainien, du discours de Giorgia Meloni au Sommet pour la paix en Ukraine a été vue plus d’un million de fois. D’après la traduction, la Première ministre italienne affirmerait vouloir forcer la Russie à se rendre.

  • Mais la version originale de cette vidéo disponible sur le site du gouvernement italien, en anglais, montre bien que Giorgia Meloni n’a jamais tenu ces propos.

Le détail de la vérification :

Cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux provient notamment de la chaîne de télévision ukrainienne Freedom TV, financée en grande partie par l’État ukrainien et dont le slogan est “la chaîne qui s’adresse à ceux qui recherchent la vérité, en russe”. Elle a publié l’extrait le 16 juin 2024, avec la légende : “si la Russie n’accepte pas les conditions, nous la forcerons à se rendre - Meloni”.

Mais dans ces quarante secondes, Giorgia Meloni ne cite pas la Russie.


Lire la suite sur Les Observateurs - France 24

Lire aussi:
Euro 2024 : des supporters roumains scandant "Poutine" ? Pourquoi on peut fortement en douter
Non, ces missiles Patriot n’ont pas pu être capturés par la Russie pour les donner à la Chine
Ces images ne montrent pas des convois de véhicules militaires destinés à l’Ukraine