Le ginseng, une plante pour retrouver du tonus !

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Depuis des millénaires, on prête à la racine de ginseng des vertues inestimables : tonifiante, anti-fatigue, anti-stress, elle améliorerait nos capacités de concentration, comme notre libido.Traditionnellement cultivée en Asie, elle a récemment élu domicile en France à Seysses, près de Toulouse. Mais pour que cette racine puisse s'acclimater au mieux, il faut respecter ses habitudes.

« C'est une plante qui pousse uniquement à l'ombre, donc elle ne tolère pas de lumière directe et c'est justement cet ombrage qui va permettre d'arriver à accumuler les principes actifs» explique Yohan Benoît, responsable production. La culture du ginseng commence en hiver avec l'étape du semi où l'on plante des graines de Panax Ginseng à intervale précis et bien enfouies sous la terre à l'aide d'une machine.

Six années avant de développer les ginsénosides

C'est cette étape qui va conditionner par la suite les années de culture au champs car le développement du ginseng est extrêmement long. Il faut en moyenne 6 ans à la racine pour développer tous ses principes actifs, les ginsénosides. Mais contrairement à l'idée reçue, ces principes actifs ne se développent pas directement au niveau des racines.

C'est au niveau des feuilles que sont synthétisés les ginsénosides et qui, selon la saison, vont migrer ensuite vers les racines. Les études ont montré qu'il était donc aussi intéressant d'étudier la teneur de ginsénosides dans les feuilles ou les bourgeons de la plante.

Une fois développée, le ginseng se consomme sous forme de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi