Gina Lollobrigida, l’icône du cinéma italien d’après-Guerre, est morte à 95 ans

© 7E ART/DR/PHOTO12 via AFP

Une légende du cinéma italien s’est éteinte. L’actrice italienne Gina Lollobrigida est décédée à l’âge de 95 ans. C’est sur Twitter que le ministre italien de la Culture, Gennaro Sangiuliano, a partagé la triste nouvelle, confirmant une information de l'agence italienne Ansa. « Adieu à une diva du grand écran, protagoniste de plus d'un demi-siècle d'histoire du cinéma italien. Son charme est éternel. Ciao Lollo », a-t-il tweeté. Le 12 septembre dernier, elle s'était fracturée le fémur en tombant à son domicile, et avait dû être opérée.

Gina Lollobrigida est née le 4 juillet 1927 dans le petit village de Subiaco, au cœur des Abruzzes (centre de l’Italie), dans une famille modeste qui s'est ensuite installée à Rome. Véritable sex-symbole des années 1950 et 1960, Gina Lollobrigida a joué avec les plus grands de son époque, de Frank Sinatra à Sean Connery, de Marcello Mastroianni à Humphrey Bogart. Elle est nommée chevalier de la Légion d’honneur en 1995 par François Mitterrand .

Du cinéma à la photographie et la sculpture

En 1946, elle attire l’attention des producteurs de cinéma et tourne pour la première fois dans L’Aigle Noir de Riccardo Freda. Pendant quelques années, le cinéma ne lui offrira que des rôles secondaires. Jusqu’en 1952, où dans le film Fanfan la tulipe du réalisateur français Christian-Jaque, elle interprète aux côtés de Gérard Philipe un rôle plus important.

Dans Plus fort que le diable (1953), son premier grand succès américain : 


À partir de ce moment, les pr...


Lire la suite sur LeJDD