Gims : son unique condition pour accepter le documentaire Netflix

·1 min de lecture

En 2020, Netflix avait dévoilé un documentaire sur Gims, devenu une figure incontournable de la scène musicale française. Un an plus tard, le réalisateur Florent Bodin a révélé la condition qu'avait posé l'artiste pour accepter le projet...

Il est devenu au fil des années un incontournable de la scène musicale française. Le 17 septembre 2020, Netflix dévoilait le documentaire Gims, consacré au rappeur et ancien membre de la Sexion D'Assaut. Pendant près d'une heure et demie, l'artiste revient sur son enfance, son parcours et sa passion pour la musique. De nombreuses personnalités, comme son épouse DemDem, son frère Dadju, Orelsan ou encore le journaliste Mehdi Maïzi se confient également sur la face cachée de celui qui se prénomme en réalité Gandhi Djuna.

À lire également

Mort de l'influenceuse Mava Chou à l'âge de 27 ans

Plus d'un an après la sortie du documentaire, le réalisateur Florent Bodin est revenu sur l'exigence de Gims pour accepter le projet. Dans une interview accordée à nos confrères de Society, il a révélé que le rappeur avait posé une condition sur la table, sur laquelle il ne ferait aucune concession. "Dans le documentaire que j’ai fait sur lui, il y avait un seul sujet tabou : les lunettes. C’était ficelé par les avocats, il ne voulait pas qu’on voie son regard", a-t-il confié. Une requête scrupuleusement respectée par le réalisateur, qui a donc fait en sorte de s'adapter à la fois lors du tournage et du montage. 

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - Spike Lee signe un contrat avec Netflix :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles