Gims rappelle ses « frères » musulmans à l’ordre concernant les fêtes

·2 min de lecture
Le chanteur Gims s'est emporté sur les réseaux sociaux contre les musulmas qui célèbrent Noël, le Nouvel An et les anniversaires.

Sur Instagram, le rappeur a adressé un message aux musulmans qui célèbrent le Nouvel An, Noël et les anniversaires, indique « Le Figaro ».

Une mise au point en bonne et due forme. Comme l'a repéré Le Figaro, le chanteur à succès Gims a dénoncé dans des images temporaires (publiées sous forme de « story ») sur Instagram, samedi 1er janvier, les pratiques de certains de ses « frères » musulmans durant la période des fêtes de fin d'année.

« S'il vous plaît, avec les bonne année, Nouvel An, laissez-moi, vous savez bien que je n'ai jamais répondu à ça, et vous continuez à m'en envoyer jusqu'en janvier, février. [...] En plus, les muslims [musulmans en anglais], on a la même conviction, arrêtez avec cela. Ce sont des muslims qui m'envoient ça, la plupart du temps. Les frères, ne faites pas ça », a regretté l'ancien membre du groupe Sexion d'Assaut dans cette vidéo publiée en story. « Venez, on se concentre sur nos trucs à nous. Restons forts sur nos valeurs », a également appelé Gims sur Instagram.

Noël et les anniversaires en prennent aussi pour leur grade

Le chanteur de confession musulmane a également critiqué la célébration de Noël par certains musulmans : « Quand je vois des grands sapins chez des Mustafa, des Bakari, je vois qu'on n'est pas concentré à la maison là-bas. » Mais aussi la célébration des anniversaires : « Laissez, je souffre avec ça, ne faites pas ça, parce que c'est comme ça. C'est un pas de plus vers la mort », a-t-il estimé. « Pendant l'Aïd, tous ceux qui font Thanksgiving, tranquille, ils ne font pas l'Aïd. Noël, on respecte, mais ce ne sont pas nos fêtes », a aussi ajouté le [...] Lire la suite

VIDÉO - Maître Gims fâché : le rappeur pousse un gros coup de gueule contre certains de ses fans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles