Gilles Verdez "bouleversé" par l'agression de Bernard Tapie et son épouse Dominique : "C'est comme si c'était ma famille" (VIDEO)

·2 min de lecture

Dominique et Bernard Tapie ont vécu un véritable cauchemar dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril. Alors qu'ils étaient endormis, l'homme d'affaires et son épouse ont été cambriolés à leur domicile de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Pendant près d'une heure, les deux septuagénaires ont été molestés par quatre individus qui les avaient préalablement ligotés afin de leur dérober des bijoux. Victime de plusieurs coups au visage, la femme de l'ancien patron d'Adidas est finalement parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d'où elle a appelé les secours. Si elle a rapidement été hospitalisée, son mari de 78 ans, qui souffre d'un double cancer de l'œsophage et de l'estomac, a refusé de se rendre à l'hôpital.

Lundi 5 avril, Stéphane Tapie est revenu sur le cambriolage de son père et sa belle-mère sur le plateau de Touche pas à mon poste. Une agression qu’il a découverte plusieurs heures plus tard, à la télévision. "Mon père a commencé à m’appeler à 3h du matin mais je dormais donc je ne l’ai pas vu… Je l’ai découvert à 6h30 mais quand je me lève, je n’allume pas mon téléphone. Je prends mon café, je me mets devant la télé comme tous les matins et là, je vois ça. Ma femme me dit : 'Vite, vite, viens voir ce qu’il se passe !' Et là, j’allume mon téléphone et je vois 172 appels. C’est dur, tu le vois à la télé… Le café a du mal à passer", a-t-il raconté.

Face au témoignage de Stéphane Tapie, Gilles Verdez n’a pu retenir son émotion. Et pour cause, le journaliste (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Slimane revient sur un drame qui le hante toujours, l'assassinat de son colocataire
Corinne Masiero dévoile la réaction de son compagnon après son intervention aux Césars
Brigitte et Emmanuel Macron : cette dispute conjugale qui a mis mal à l'aise un invité à l'Élysée
Patrick Juvet : Très touché moralement par la crise sanitaire, il se serait "laissé mourir"
Ouh là l’art ! : l'émission accusée de plagiat par la coproductrice de D'art d'art