• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gilles Lellouche : comment sa fille l'a convaincu d'accepter un rôle culte au cinéma ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présent sur le plateau de C à vous (France 5), Gilles Lellouche a évoqué le rôle de sa fille Ava dans sa décision d'accepter de jouer Obélix dans le prochain film "Astérix" réalisé par Guillaume Canet...

C'est un gros défi que s'est lancé Gilles Lellouche. Dans la prochaine adaptation de l'univers d'Astérix, intitulée "Astérix et Obélix : L'Empire du milieu" et réalisée par Guillaume Canet, le comédien français a repris le rôle de l'incontournable Obélix. Pourtant, l'acteur a longtemps hésité avant d'accepter l'offre de Guillaume Canet, qui interprétera lui Astérix.

À lire également : Michèle Bernier se confie avec humour sur sa vie sentimentale : "C'est très particulier, la soixantaine"

Présent sur le plateau de C à vous ce mardi 11 janvier, Gilles Lellouche s'est confié sans détour sur ce rôle si particulier. "J’ai beaucoup hésité. Déjà parce que je n’avais pas eu cette option potentielle dans ma tête. Ensuite, parce que le spectre de Gérard Depardieu, qui a été le seul et l’unique interprète d’Obélix, ça m’a paralysé. Tout le monde m’en parlait et à juste titre, il est irremplaçable. Donc j’ai tenté de faire quelque chose d’autre", a-t-il commencé. C'est finalement sa fille Ava qui va permettre à l'acteur de dépasser se blocage, et de se lancer dans l'aventure.

Lire la suite sur Télé 7 Jours   

VIDÉO - Daniel Auteuil et Gilles Lellouche : interview croisée pour Adieu Monsieur Haffmann

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles