Gilles Le Gendre veut que Stanislas Guérini quitte son poste de patron de LREM

·1 min de lecture
L'ancien président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, photographié dans l'hémicycle en juin 2019 (illustration)  (Photo: LUCAS BARIOULET via Getty Images)
L'ancien président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, photographié dans l'hémicycle en juin 2019 (illustration) (Photo: LUCAS BARIOULET via Getty Images)

POLITIQUE - Le navire LREM n’en finit plus de tanguer. Alors que le parti macroniste traverse une véritable crise existentielle à la suite de la claque reçue aux élections régionales, les critiques fusent sur l’organisation du mouvement, atteignant fort logiquement son délégué général, Stanislas Guérini.

Ce lundi 5 juillet, l’ancien patron des députés LREM à l’Assemblée, Gilles Le Gendre, a déclaré dans LeFigaro que l’heure était peut-être venue pour le patron de la formation présidentielle. ”À sa place, je partirais. Dans l’intérêt du mouvement, et le sien”, estime Gilles Le Gendre, ayant lui-même quitté son poste de président de groupe à l’été 2020 après une série de critiques sur sa façon de conduire les troupes macronistes au Palais Bourbon.

Un épisode auquel le député de Paris fait allusion pour justifier sa position. “C’est d’ailleurs ce que j’ai fait moi-même quand, après deux ans et deux élections à la présidence du groupe LREM, j’ai considéré que je n’étais peut-être plus l’homme de la situation. Notre promesse originelle de pratiquer la politique autrement, c’est aussi ça!”, a poursuivi Gilles Le Gendre.

Un patron par défaut?

Dès le lendemain des scores catastrophiques de LREM aux élections régionales, de nombreux regards se sont tournés vers Stanislas Guérini, dont le mandat à la tête du parti court jusqu’à la fin de l’année 2021. Mais l’hypothèse de son départ anticipé divise en interne. Auprès du Huff...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles