Gilles Bouleau évoque sa “folle” interview avec Vladimir Poutine : “Il ne cherchait pas à être gentil”

TMC

Gilles Bouleau occupe le poste de présentateur du 20h de TF1 depuis 10 ans déjà ! Une belle carrière qu’il a résumé hier soir sur le plateau de Quotidien sur TMC. L’occasion pour lui de livrer quelques anecdotes sur ses rencontres. Et s’il y a une interview qui a particulièrement marqué le journaliste, c’est bien celle de Vladimir Poutine en 2014.

En 2014, la Russie avait annexé la Crimée et Gilles Bouleau, accompagné de Jean-Pierre Elkabbach, avait réussi à décrocher une interview du Président Russe. Une aventure qu’il raconte au micro de Yann Barthès : “On part en avion et le rendez-vous est fixé à 14 heures avec Poutine. Dès 9 heures du matin, on prépare l'interview. Et à 15 heures, il n'y a toujours pas le minibus qui nous amène de l'hôtel jusqu'au lieu de rencontre. À 17 heures, on y va, et on arrive dans une pièce très petite. Sans toilettes, sans robinet, sans salle à manger". Une technique qui use les nerfs des deux journalistes français.

Gilles Bouleau continue : “À 19 heures, l'attaché de presse de Poutine arrive, et nous dit qu'il va arriver. On commence à être fatigués, on est moins pugnaces.... Au fil des heures, l'enjeu n'est plus le même, on veut aller vite, on ne veut plus mettre en difficulté Poutine. On se dit qu'on veut en finir, qu'on en a marre. À 22 heures, 23 heures, rien ne se passe. Minuit, l'attaché de presse nous dit que Poutine est enfin prêt mais il doit faire une petite sieste. À 1 h 15 du matin, il arrive enfin, frais comm...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles