"Gilets jaunes": "le vrai responsable est à l'Elysée" selon Jacob (LR)

Le président des députés Les Républicains Christian Jacob à l'Assemblée nationale à Paris, le 5 décembre 2018

Paris (AFP) - Le président des députés Les Républicains Christian Jacob a tiré mercredi à boulets rouges sur Emmanuel Macron, "vrai responsable" selon lui de la crise des "gilets jaunes", lors du débat à l'Assemblée avec Edouard Philippe.

"Le vrai responsable, il est à l'Elysée" et "puisse cette crise lui ouvrir les yeux", a lancé le député de Seine-et Marne, sous les huées de la majorité.

"En mai 2017, les Français ont élu un jeune Président" qui "devait moderniser le pays à marche forcée", qui "nous disait (avoir) compris ce qui était bon pour les Français" mais "18 mois plus tard, le voilà pétrifié, dos au mur, confronté à une immense colère du peuple de France", a résumé le patron de la droite parlementaire en qualifiant de "fusible institutionnel", le Premier ministre envoyé "au front" à sa place.

Mais, "c'est lui qui, le moment venu, devra rendre des comptes aux Français", a-t-il prévenu.

"En pariant sur la stigmatisation et d?une certaine manière sur le pourrissement, en étant incapable de répondre au bon moment aux cris de détresse, venus de tous les milieux, de toutes les classes sociales et de tous les territoires, vous avez semé la discorde et la violence", a accusé le président du groupe LR.

"Il ne suffit plus de dire stop à la violence. Il faut commencer par ne pas l?attiser", a dénoncé le député pour qui "les scènes de guérilla urbaine sous l?Arc de Triomphe et de pillage en plein Paris" notamment samedi dernier, resteront comme "une tache de ce quinquennat".

Et M. Jacob de lancer: "Viendra inévitablement le temps de la démocratie. Nous pensons sincèrement qu?il faudra, d?une manière ou d?une autre, donner la parole aux Français pour qu?ils puissent dire souverainement ce qu?ils pensent du président de la République, de votre gouvernement et de votre politique".