Gilets jaunes : et voilà que Donald Trump s'en mêle...

Sur Twitter (oui, encore), Donald Trump s'est payé Emmanuel Macron. Face aux gilets jaunes, il estime que le président français fait trop de concessions.

Donald Trump a encore frappé sur Twitter. Le président des Etats-Unis s'est en effet saisi de son moyen de communication favori pour se payer... la tête d'Emmanuel Macron. Après deux semaines de forte mobilisation populaire, Donald Trump s'est exprimé sur le mouvement des gilets jaunes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que, de l'autre côté de l'Atlantique, on se marre bien. Le locataire de la Maison Blanche s'est notamment targué d'avoir découvert avant les Français que l'Accord de Paris sur le climat était voué à l'échec.

"Je suis heureux que mon ami Emmanuel Macron et les manifestants à Paris soient tombés d'accord sur la conclusion à laquelle j'avais abouti il y a deux ans, a tweeté le président américain, désormais en froid avec son partenaire de "bromance" français. L'Accord de Paris est fondamentalement mauvais car il provoque une hausse des prix de l'énergie pour les pays responsables, tout en donnant un blanc-seing à certains des pires pollueurs au monde." Donald Trump avait en effet décidé de retirer les Etats-Unis de cet accord sur le climat à l'été 2017, provoquant un tollé international.

I am glad that my friend @EmmanuelMacron and the protestors in Paris have agreed with the conclusion I reached two years ago. The Paris Agreement is fatally flawed because it raises the price of energy for responsible countries while whitewashing some of the worst polluters....

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) December 4, 2018

....in the world. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"On a fêté l'anniversaire d'Edouard Philippe... avec sa femme !" : comment les gilets jaunes ont ruiné la soirée d'anniversaire du Premier ministre
Quand Marlène Schiappa se fait sèchement recadrer par l'Elysée pour son initiative "malvenue et incongrue"
Qui est Hervé Ryssen, ce militant nationaliste et négationniste, qui se retrouve en Une de Paris Match ?
VIDEO. George W. Bush livre un discours poignant et fond en larmes aux obsèques de son père
PHOTOS. Claude Chirac a 56 ans : retour sur l'évolution de son look