Gilets jaunes : des violences à Paris et une manifestation annulée pour l'anniversaire du mouvement

Un anniversaire et des tensions. Le mouvement des Gilets jaunes célébrait samedi son année d'existence, parfois dans le brouillard provoqué par les gaz lacrymogènes. A Paris, la préfecture de police a décidé d'annuler la manifestation prévue au départ de la place d'Italie en raison "des exactions et des violences" commises par des individus, parmi lesquels des casseurs. Le défilé devait partir à 14h en direction de la place Franz Liszt, vers la Gare du Nord. Il s'agissait de l'une des deux grandes marches autorisées dans la capitale, malgré la crainte exprimée par les autorités de voir l'intervention de "200 à 300 ultra-jaunes et 100 à 200 militants d'ultragauche".

Lire aussi - Gilets jaunes : qu'est-ce qui a changé depuis un an?

Lors d'une intervention devant la presse peu après 15h, Didier Lallement a promis "une réponse très ferme" contre les casseurs, justifiant l'annulation de la manifestation par les "tentatives de blocages" et les "destructions de mobiliers urbains". Sur Twitter, la préfecture de police s'était également indignée, quelques minutes avant, de "l'attitude scandaleuse des manifestants qui ont jeté des pavés sur les pompiers de Paris".

A plusieurs reprises, depuis le milieu de matinée, les forces de l'ordre sont intervenues sur la ...


Lire la suite sur LeJDD