"J'aime pas qu'on touche à mon fauteuil roulant" : un "gilet jaune" paraplégique témoigne après sa bousculade avec des gendarmes

franceinfo
Les visages étant à découvert sur la vidéo, nous avons décidé de ne pas la publier ici.
Les visages étant à découvert sur la vidéo, nous avons décidé de ne pas la publier ici.

La vidéo d'un "gilet jaune" en fauteuil roulant a suscité de nombreuses questions et commentaires depuis sa mise en ligne, samedi 8 décembre. Filmée à Bessan (Hérault), sur l'A9, elle montre une bousculade avec les forces de l'ordre qui provoque la chute d'un jeune homme handicapé. Les visages étant à découvert sur la vidéo, nous avons décidé de ne pas la publier ici. "On était sur l'autoroute pour une opération de péage gratuit et les gendarmes nous ont évacués vers le rond-point de l'Intermarché", explique Maxime à franceinfo.

C'est là que les choses dégénèrent, selon lui : "Ils se sont mis en ligne mais j'étais à deux doigts de pisser", développe-t-il. L'homme de 25 ans, paraplégique, a besoin d'une sonde urinaire. "Je leur ai demandé de passer pour aller la chercher dans ma voiture, qui était derrière eux, à une cinquantaine de mètres."

L'un d'eux m'a répondu que c'était mon problème, que je n'avais qu'à pisser comme tout le monde.

Maxime

à franceinfo

A court de solution, Maxime propose même de passer ses clés à un agent pour qu'il aille chercher l'équipement, mais il essuie un refus – "d'où ma colère et mes insultes, et je m'en excuse". Le jeune homme voit rouge et veut forcer le barrage : "J'étais à deux doigts de me faire dessus, c'est pour ça que j'ai tenté de passer !" La gendarmerie nationale, elle, explique avoir invité cet homme à rejoindre le bas-côté pour sa sécurité, après plusieurs accidents (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi