"Gilets jaunes" : un samedi de violences

Des CRS réfugiés dans une laverie, prisonniers durant plusieurs minutes d'émeutiers qui les attaquent à coups de barrières de chantier à Paris. Des renforts viendront les sortir de là. Pendant de longues heures samedi 16 novembre, c'était le chaos sur la place d'Italie, dans le 13e arrondissement de Paris. Gaz lacrymogènes des forces de l'ordre contre projectiles des manifestants, c'était la confusion avant même le départ de l'une des manifestations déclarées. Une manifestation déclarée a finalement été interdite par les autorités

Une banque a été prise pour cible par les casseurs. Des abribus sont cassés à coup de pierres. Les violences sont telles que les CRS sont obligés de faire barrage pour protéger les pompiers appelés pour éteindre les feux. Dans la confusion, plusieurs manifestants sont blessés et doivent être évacués en urgence. À 14 heures, les manifestants se voient signifier par la préfecture l'interdiction de manifester. Ce premier anniversaire a un goût amer.