"Gilets jaunes" : "Tout est sur la table en matière fiscale", assure Jean-Michel Blanquer

franceinfo
Le ministre de l'Éducation nationale, invité mercredi de franceinfo, a indiqué que "l'essentiel est de répondre aux attentes formulées dans la société française".  

L'ISF sera-t-il rétabli ? Des "gilets jaunes" le demandent, alors qu'il a été remplacé par l'impôt sur la fortune immobilière (IFI). "Tout est sur la table en matière fiscale", a déclaré Jean-Michel Blanquer, mercredi sur franceinfo. "Mais à la fin, il faut qu’on arrive à un équilibre", a-t-il précisé.

"Des records de prélèvements"

"L’objectif de cette mesure, c’est un rebond de l’investissement", a rappelé le ministre. Abordant l'ensemble des mesures annoncées hier par le Premier ministre, pour tenter de calmer la colère des "gilets jaunes", estimées à au moins deux milliards d'euros, Jean-Michel Blanquer a estimé qu'il est "normal que l’on paye plus quand on gagne plus". Toutefois, "il faut que ce soit proportionné et pas antiéconomique comme raisonnement", a-t-il ajouté. "La France bat des records de prélèvements obligatoires, donc cela ne sert à rien d'être dans une course à l'échalote sur ce sujet", a-t-il poursuivi. "Pourquoi pas imaginer des contributions sur une période donnée pour traverser une période particulière et mettre à contribution ceux qui gagnent plus", a indiqué le ministre de l'Éducation nationale.

Selon Jean-Michel Blanquer, "l'essentiel, c'est de répondre à des attentes qui sont formulées dans la société française". "On ne peut pas nous demander d'être à l'écoute et le jour où (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi