"Gilets jaunes" : quatre questions sur la cagnotte pour les policiers blessés pendant le mouvement

franceinfo
Cette campagne de dons a été lancée par Renaud Muselier, président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle a dépassé les 150 000 euros en quelques heures.

Cagnotte contre cagnotte. Pour répondre à la collecte lancée pour soutenir Christophe Dettinger, l'ancien boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes, Renaud Muselier, président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a mis en ligne, mardi 8 janvier, une cagnotte pour les forces de l'ordre blessées lors des manifestations des "gilets jaunes". A 10h30, mercredi 9 janvier, plus de 170 000 euros avaient ainsi été collectés.

Qui l'a lancé et pourquoi ?

Cette cagnotte est portée par Renaud Muselier, président LR de la région Paca et ancien secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères. Elle se veut une réponse à celle lancée pour soutenir Christophe Dettinger. "En dehors du caractère absolument amoral de cette démarche, qu’il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu’amoureux de la République de répondre à cette initiative", écrit l'élu dans le texte de présentation de la cagnotte.

Quand on s'attaque à un policier, à un gendarme ou à un sapeur-pompier, c'est en réalité à la France que l'on s'attaque.

Renaud Muselier

sur Leetchi.com

Qui participe ?

Les commentaires laissés par les quelques 6 000 donateurs permettent de se faire une idée de leur profil et de leurs motivations. "Merci à ceux qui respectent et protègent la liberté", "Soutien aux forces de l'ordre et CRS", "Merci à ceux qui nous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi