"Gilets jaunes" : quasi homonyme de l'acteur François Berléand, un journaliste basque insulté sur les réseaux sociaux

franceinfo
Un journaliste est harcelé depuis samedi dernier pour des propos qu'il n'a pas tenus sur le mouvement des "gilets jaunes". La faute à son nom de famille, proche de l'auteur des critiques, le célèbre acteur français.

Il ne porte pas le même nom, et pourtant il paye pour les propos tenus samedi 9 février par l'acteur François Berléand. "Depuis le début, ils me font chier les 'gilets jaunes'. Au début, on est solidaire, on signe... Mais au bout d'un moment, ça va".

Depuis ce week-end, le journaliste indépendant François Berland, basé à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) est harcelé sur Twitter, rapporte France Bleu Pays Basque lundi. Certains internautes l'ont confondu avec l'acteur français qui a fait cette sortie sur RTL.


Les messages haineux se multiplient sur le compte Twitter du journaliste qui a posté un message samedi pour clarifier la situation : "Petite mise au point face aux insultes, je m'appelle François Berland, je suis journaliste pigiste, j'habite au Pays Basque. Mon profil est mis à jour ce n'est [pas] pour rien. Apprenez à lire, ça sert bien, si si vous y arriverez. François Berléand ce n'est pas François Berland."

Une mise au point sans effet

Mais rien n'y fait, le flot de messages continue. Une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi