"Gilets jaunes" : les policiers craignent des violences urbaines "totalement inédites par leur ampleur", affirme un syndicat

franceinfo
Daid Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale, dénonce "l'irresponsabilité" de certains responsables politiques.

Le secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale David Le Bars, a expliqué jeudi 6 décembre sur franceinfo que les forces de l'ordre s'attendaient samedi "à des évènements de violences urbaines, de guérilla urbaine" qui pourraient être "totalement inédits par leur ampleur". Il dénonce également, au nom des policiers, "l'irresponsabilité" de certains responsables politiques qui "mettent les forces de l'ordre face à des mouvements insurrectionnels".

"Il faut se préparer à la possibilité que des gens qui veulent secouer les institutions, casser du flic, casser des bâtiments, puissent venir et sans doute en nombre plus important que la semaine dernière", a estimé David Le Bars, avant d'avouer l'inquiétude et même la peur ressenties par les policiers.

Stratégies insurrectionnelles

"La peur, c'est un sentiment qui peut être partagé mais qui est également sain. Avoir peur, c'est avoir la lucidité de faire les bonnes manœuvres, d'employer la bonne stratégie, et ne pas faire n'importe quoi. La peur, ça se gère, mais il ne faut pas la nier, il faut en faire un élément de réflexion pour pouvoir adapter la stratégie aux évènements qui nous attendent", a précisé David Le Bars.

Nous allons avoir à faire à des évènements de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi