Les gilets jaunes "ne sont pas des révolutionnaires" mais "en ont marre" assure Xavier Bertrand

1 / 2

Les gilets jaunes "ne sont pas des révolutionnaires" mais "en ont marre" assure Xavier Bertrand

Invité jeudi soir sur notre antenne, Xavier Bertrand dit comprendre les protestations à venir le 17 novembre prochain contre les prix du carburant, un "mouvement citoyen" de gens qui "en ont marre".

"Ce sont des gens qui veulent dire 'on en a juste marre', pas des révolutionnaires", martèle Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, interrogé jeudi soir sur notre antenne sur le mouvement du 17 novembre. Les automobilistes mécontents de la hausse du prix du carburant ont décidé, ce jour-là, de mener une grande opération de blocage des routes.

Pour Xavier Bertrand, "ceux qui mettent leurs gilets jaunes derrière le pare-brise, ce sont des gens qui veulent dire 'on en a juste marre', pas des révolutionnaires". Pour lui, les participants à ces protestations "ne veulent pas bloquer le pays", simplement manifester leur mécontentement.

Le président de région s'est publiquement positionné en désaccord avec le président de la République sur la hausse des taxes du carburant. Interrogé sur sa potentielle participation aux blocages le 17 novembre prochain, Xavier Bertrand a toutefois répondu qu'il n'y serait pas car "il ne faut pas de récupération politique". Pour lui, il s'agit avant tout d'un "mouvement civique de gens qui veulent se faire entendre".

Il faut "convoquer les pétroliers"

Xavier Bertrand a également réagi à l'appel du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, qui a demandé aux distributeurs d'essence de répercuter les cours du brut, à la baisse, sur leurs prix de vente. "Qu’est ce qu'ils [le gouvernement] attendent pour convoquer les pétroliers?" a lancé...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi