Gilets jaunes: une mobilisation en hausse, mais des violences en baisse

1 / 2

Gilets jaunes: une mobilisation en hausse, mais des violences en baisse

Ce neuvième jour de mobilisation des gilets a été marqué par une hausse de la mobilisation, et ce, partout en France.

8000 personnes à Paris, 6700 à Bourges, 5500 à Toulouse, 4500 à Bordeaux… Au total c’est 84.000 personnes qui ont manifesté ce samedi partout en France, dans le cadre de la neuvième journée de mobilisation des gilets jaunes. Une mobilisation en forte hausse, alors que 50.000 personnes avaient été recensés samedi dernier. Mais malgré cette hausse du nombre de manifestants, les actes de violence ont été moins nombreux que les semaines précédentes.

Le patron de la Police nationale, Eric Morvan, disait vendredi s'attendre à ce que la mobilisation des "gilets jaunes" retrouve son niveau d'avant-Noël. Elle a même dépassé celui de l'acte 5, le 15 décembre, où 66.000 personnes avaient été décomptées en France.

244 personnes interpellées

"Les violences ont pu être contenues grâce à un dispositif important, mobilisant 80.000 membres des forces de sécurité intérieure, axé sur la mobilité, la réactivité et la capacité à interpeller, qui a fait la démonstration de son bien-fondé", s'est félicité le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

À Paris, où 8000 personnes ont défilé "dans le calme" et "sans incident grave", "la responsabilité l'a emporté sur la tentation de l'affrontement", a salué Christophe Castaner. En effet, si certains heurts ont tout de même éclaté Place de l’Etoile à Paris ou en région, comme ça a notamment été le cas à Bordeaux ou à Bourges,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi