"Gilets jaunes" : lors d'un échange avec Maxime Nicolle à Toulouse, un CRS affirme qu'il gagne "500 euros par week-end"

franceinfo
Selon la police, quelque 4 500 "gilets jaunes" se sont réunis dans la Ville rose, proclamée "capitale" du mouvement pour le 22e samedi consécutif de mobilisation.

"Je prends 500 euros par week-end". Lors de la manifestation des "gilets jaunes" à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 13 avril, un CRS a affirmé à Maxime Nicolle qu'il gagnait 500 euros par week-end de mobilisation. "Vous, je ne suis pas sûr que vous les ayez", lance-t-il au manifestant.

"Vous êtes fier, c'est bien", répond le "gilet jaune" breton, qui lui réplique "Moi au moins, je dors bien". Maxime Nicolle venait de comparer le fonctionnaire à un "Robocop", en référence à la fiction sur un robot policier. Il est toutefois difficile de dire si, dans la vidéo, le policier est sérieux ou ironique. Dimanche matin, la vidéo diffusée sur Facebook a été visionnée près de 50 000 fois.

Selon BFMTV et le journal L'Essor, l'indemnité journalière d'absence temporaire (Ijat) d'un CRS est de 39 euros par jour. Cette somme est versée lorsqu'un CRS est envoyé en mission en dehors de sa résidence administrative pendant plus de douze heures. Selon la police, quelque 4 500 "gilets jaunes" se sont réunis à Toulouse alors que la Ville rose était proclamée "capitale" du mouvement pour le 22e samedi consécutif de mobilisation.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi