Gilets jaunes : Laurent Wauquiez baisse les taxes sur les carburants dans sa région

Après avoir salué le geste d’apaisement d’Emmanuel Macron sur les taxes carburants, Laurent Wauquiez emboîte le pas du président en annonçant la baisse de 20% la part régionale de Taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE) dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Promesse tenue pour Laurent Wauquiez. Parfois critiqué pour sa propension au “bullshit”, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a confirmé au quotidien La Montagne sa décision de baisser de 20% la part régionale de Taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE). Une initiative qu’il s’était engagé à prendre il y a un mois sur France Inter, à la condition qu’Emmanuel Macron abandonne définitivement l’augmentation des taxes sur les carburants pour 2019. C’est désormais chose faite : auditionné au Sénat jeudi après-midi, Edouard Philippe a confirmé que la hausse de TICPE serait définitivement retirée du projet de loi de finances 2019. Une décision que l’Élysée avait déjà fait connaître aux rédactions, la veille, alors que l’augmentation de TICPE pour l’année prochaine n’était officiellement que suspendue, pour une durée de six mois.

À Lire aussi ⋙ Emmanuel Macron exclut tout retour de l’ISF

24 heures après cette annonce, Laurent Wauquiez s’est donc aligné, à l’échelle régionale, en baissant de 20% la majoration de taxes sur les carburants dite “Grenelle”, en Auvergne-Rhône-Alpes. Concrètement, la région prélèvera 0,58 centimes d’euros/hectolitre au lieu de 0,73 cts pour les supercarburants et 1,08 euro/hectolitre au lieu de 1,35 euro pour le gazole. Un petit coup de pouce qui représente une économie de 10 centimes sur le plein (40 litres) de gazole et la moitié de cette somme, sur le plein de sans plomb 95 ou 98. "C’est très symbolique et j’en suis conscient. Mais le Gouvernement, lui, ne fait qu’annuler des hausses", fait remarquer le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans les colonnes du quotidien La Montagne. Pour des questions budgétaires, Laurent Wauquiez n’a pas souhaité supprimer complètement cette majoration Grenelle, qui représente une enveloppe de 85 millions d’euros par an pour la région. Le patron des Républicains ambitionne d’y parvenir d’ici deux ans.

À lire aussi ⋙ Annulation de taxes sur les carburants : un manque

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un employé moyen verse plus de taxes sur les carburants que d’impôt sur le revenu
Annulation de taxes sur les carburants : un manque à gagner considérable pour l'Etat
Taxes carburants : le geste de Macron en direction des gilets jaunes pourrait coûter cher
Laurent Wauquiez exploserait le budget communication de sa région avec l’OL, des Lego, des plateaux de cantine...
Les cadeaux de Xavier Bertrand aux automobilistes dans sa région