«Gilets jaunes» en Gironde: Trois jeunes hommes sous contrôle judiciaire strict pour des dégradations au péage de Virsac

JUSTICE - Trois jeunes hommes de 19 ans ont été placés sous contrôle judiciaire strict, avant leur procès le 25 janvier pour répondre de dégradations sur le péage de Virsac, en Gironde…

JUSTICE - Trois jeunes hommes de 19 ans ont été placés sous contrôle judiciaire strict, avant leur procès le 25 janvier pour répondre de dégradations sur le péage de Virsac, en Gironde…

Trois jeunes de 19 ans ont été présentés devant le tribunal correctionnel de Bordeaux ce vendredi, dans le cadre de comparutions immédiates. Ils sont poursuivis pour des dégradations de biens appartenant à Vinci (incendie d’une barrière en plastique, destruction d’une borne d’urgence) qui ont eu lieu dans la nuit du 19 novembre, alors que le péage de Virsac avait échappé au contrôle des forces de l’ordre. La manifestation des

« gilets jaunes » avait alors dégénéré dans la nuit. Jeudi,

trois autres jeunes ont été jugés pour des vols dans un local appartenant à Vinci sur ce même péage.

Deux des trois conseils des prévenus ont demandé un report de l’audience, faisant valoir qu’ils venaient juste d’avoir en leur possession le dossier dans sa totalité. Le tribunal a renvoyé l’audience au 25 janvier mais dans le contexte social tendu​, un débat a eu lieu pour savoir s’il fallait laisser en liberté les trois jeunes hommes. Dans le box, ils ont le visage tendu et l’un d’entre eux pleure pendant quasiment toute l’audience.

Des jeunes insérés socialement

Le parquet demande leur placement en détention provisoire en invoquant un risque de réitération des faits, alors que de nouvelles manifestations « gilets jaunes » sont prévues ce samedi. La procureure Anne-Cécile Dumonteil estiment que le trio était animé d’ (...)
Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
«Gilets jaunes» en Gironde: Le mouvement tente de se structurer
«Gilets jaunes» en Gironde: Trois jeunes hommes condamnés pour vol en réunion au péage de Virsac
«Gilets jaunes»: A Bordeaux, Christophe Castaner dénonce le nombre «phénoménal» de blessés parmi les forces de l'ordre
Bordeaux: Appel à témoins des gendarmes après les dégradations à Virsac
Gironde: Huit interpellations en lien avec le saccage du péage de Virsac