"Gilets jaunes" : "Les Franciliens sont révoltés et épuisés par ces mouvements toutes les semaines" affirme Valérie Pécresse

franceinfo
"C'est l'image de la France qui est en train de s'abîmer", prévient la présidente de la région Île-de-France.

"Il faut un retour au calme durable, il faut que ça se voie, il faut que ça se perçoive y compris à l'extérieur (…) il y a urgence à rétablir l'ordre", a affirmé, au sujet des manifestations des "gilets jaunes", Valérie Pécresse, lundi 25 mars sur France Inter.

"On ne peut plus laisser s'abîmer ce qu'on appelle la plus belle avenue du monde"

La présidente de la région Île-de-France a reconnu que le maintien de l'ordre avait évolué lors de la manifestation de samedi 23 mars, qui s'est déroulée à Paris dans le calme, loin des débordements connus une semaine plus tôt avec le pillage de plusieurs commerces sur les Champs-Elysées.

"Il y a visiblement eu un changement de doctrine dans l'utilisation de nos forces pour le maintien de l'ordre, on ne peut que le saluer". Cependant, ajoute-t-elle, "la sécurité ce n'est pas qu'un samedi sur deux. Il ne faut pas non plus que nos forces se fassent surprendre par des manifestations dont on voit bien que les mots d'ordre sont assez coordonnés mais aussi assez erratiques selon les week-ends".


"Le maintien de l'ordre ce n'est pas qu'à Paris, ce n'est que sur les Champs-Elysées", a martelé Valérie Pécresse. "Ça doit être dans toutes les grandes villes de France avec la même vigueur."

"Considérer que ceux qui s'expriment dans la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi