"Gilets jaunes" : Drouet, Levavasseur, Ludosky, Mouraud… Un an après, que sont devenues les figures du mouvement ?

Louis San

Ils étaient près de 300 000, le 17 novembre 2018, à avoir répondu aux appels lancés sur les réseaux sociaux pour dénoncer la hausse des prix du carburant. A la télévision et sur les ronds-points, la France découvrait les "gilets jaunes", ces Français ulcérés par la politique d'Emmanuel Macron. Des mois durant, leurs revendications ont marqué l'opinion et monopolisé l'attention des médias. Se voulant horizontale, sans chef, cette contestation sans précédent n'a pu éviter l'émergence de figures de proue aux opinions variées et très affirmées. Un an plus tard, que sont-elles devenues ?

Jean-François Barnaba, encore fonctionnaire sans mission

Comment s'est-il fait connaître ? Dès le début du mouvement, Jean-François Barnaba devient une vedette. Au début du mois de décembre 2018, en quelques jours, il réalise une cinquantaine d'interventions en direct. Ce rythme intensif durera plusieurs semaines.


Puis il se retrouve sous le feu des critiques lorsque des médias révèlent qu'il est "fonctionnaire momentanément privé d'emploi" depuis 2008, mais qu'il est toujours rémunéré 2 600 euros par mois. Lors des élections européennes, il fusionne la liste de son mouvement Jaunes et citoyens avec celle (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi