Gilets jaunes : le commissaire responsable de la charge contre Geneviève Legay condamné à six mois de prison avec sursis

Ce vendredi 8 mars, Rabah Souchi a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon d’après les informations de Nice-Matin. Le commissaire était poursuivi pour « complicité, par ordre ou instruction, de violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique », après avoir ordonné la charge policière ayant grièvement blessé Geneviève Legay, en marge d’une manifestation interdite, le 23 mars 2019 à Nice, durant le mouvement des gilets jaunes.

Rabah Souchi, détaché de la police nationale, a été nommé directeur adjoint de la police municipale de Nice en février dernier. Si cette condamnation n’est pas inscrite à son casier judiciaire, il a tout de même annoncé qu'il faisait appel.

Geneviève Legay s’est exprimée après la décision

Militante d’Attac, la septuagénaire avait été poussée par un major, qui n’a pas été poursuivi, avant que sa tête ne heurte un plot en métal. Elle avait ensuite passé plusieurs semaines à l’hôpital souffrant de plusieurs fractures et d’un traumatisme crânien. « Le vrai responsable des blessures de Madame Legay, c’est l’action individuelle du major Vouriot », avait plaidé Me Lienard, l’avocat de Rabah Souchi. Le procès s'est tenu les 11 et 12 janvier dernier, à Lyon. Dans son réquisitoire, le procureur Alain Grellet avait estimé que l'ordre de charger les manifestants avait été donné « de manière ni nécessaire, ni proportionnelle, ni conforme à la réglementation ».

Ce vendredi, Geneviève Legay a tenu...


Lire la suite sur LeJDD