"Gilets jaunes" : c'est quoi le "référendum des percepteurs" prévu pour l'acte 9 ?

franceinfo
L'objectif est de retirer massivement l'argent des banques, samedi 12 janvier, à 8 heures, afin de faire céder le gouvernement sur le Référendum d'initiative citoyenne (RIC).

En anglais, on dit "bank run" (panique bancaire). L'idée n'est pas nouvelle, mais remise au goût du jour par les "gilets jaunes". Certains membres du mouvement, dont Maxime Nicolle, alias "Fly Rider", appellent à un "référendum des percepteurs" pour l'acte 9 de la mobilisation, samedi 12 janvier. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Un retrait massif d'argent des banques

Voici le concept de l'opération : les Français retirent simultanément des sommes d'argent des banques, afin de paralyser leur fonctionnement. Car lorsque les établissements bancaires n'ont pas suffisamment d'argent liquide dans leurs caisses, ils s'exposent à l'impossibilité de payer leurs frais de fonctionnement et, in fine, à la paralysie. "Le schéma est ensuite classique : si une banque s'écroule, c'est l'ensemble du secteur qui vacille", explique Capital.

L'idée est émise par un certain Tahz San, dans une vidéo mise en ligne sur YouTube lundi 7 janvier. "Nous allons à l'acte 9 faire peur en toute légalité et sans aucune violence (...) par le référendum des percepteurs", énonce-t-il face caméra.


"Que devons-nous faire, concrètement, samedi prochain ?", interroge-t-il peu après. "Nous allons voter devant un distributeur de billets, répond-il. Samedi à 8 heures du matin, montre en main, nous allons tous voter en retirant notre argent. Peu importe que nous retirions 10 euros ou 1 000. (...) Vous avez (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi