Gilets jaunes: barrages forcés, personnes renversées... les manifestations cumulent les accidents

Rédaction du HuffPost avec AFP
Barrages forcés, personnes renversées... les manifestations cumulent les accidents.

GILETS JAUNES - La mobilisation des "gilets jaunes" ce samedi 17 novembre dans toute la France ne s'est pas fait sans heurts entre manifestants et automobilistes. Parmi ces derniers, plusieurs ont tenté de forcer des barrages, blessant parfois gravement des personnes venues protester contre la hausse du prix des carburants.

À Arras (Pas-de-Calais), un manifestant a été renversé sur un rond-point par une voiture. Celui-ci est en "urgence absolue", indique le ministère de l'Intérieur. Un second manifestant a également été renversé, mais il est juste choqué. Par ailleurs, une rixe a éclaté à ce même rond-point entre un automobiliste et un groupe de gilets jaunes.

A Hazebrouck (Nord), aux alentours de 8h30, un conducteur "a été bloqué par des manifestants. Il s'est impatienté et a forcé le passage en montant sur le trottoir", a indiqué à l'AFP la préfecture du Nord, confirmant une information de La Voix du Nord. Deux manifestants ont été légèrement blessés et transportés vers le CHR d'Hazebrouck, a-t-on ajouté de même source. Le conducteur a été interpellé et conduit au commissariat.

À Sélestat (Bas-Rhin), une personne a été légèrement blessée. Il s'agit d'"une femme âgée de 45 ans a la cheville blessée", indique la préfecture du Bas-Rhin. Elle a été transportée à l'hôpital après qu'une voiture lui a roulé sur un pied.

À Grasse (Alpes-Maritimes), un policier municipal a été percuté et renversé par un conducteur qui a forcé un point de blocage, indique Nice-Matin. Le policier a été légèrement blessé et l'homme interpellé et immédiatement menotté. Il sera poursuivi...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post