"Gilets jaunes" : "Les augmentations massives de taxes ont fait beaucoup de mal", affirme Laurent Wauquiez

France 2

Le président de la République s'est rendu, mardi 4 décembre, au Puy-en-Velay, où la préfecture de Haute-Loire avait été incendiée samedi. Il a été hué à sa sortie mardi soir. Laurent Wauquiez, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, n’avait pas été prévenu. "Je pense que l'on est dans une situation si grave qu'au fond, pour moi, la priorité ce n'est pas de savoir si le président de la République m'a prévenu ou non, ce n'est pas républicain, mais ce n'est pas le sujet. En revanche ce qui me préoccupe c'est que je ne peux pas me féliciter qu'un président de la République soit accueilli comme ça et sous les sifflets, ce n'est pas bon et ce n'est bon pour personne", précise-t-il sur le plateau des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 5 décembre.

"Je pense qu'Emmanuel Macron aurait dû venir il y a quelques semaines, cela lui aurait peut-être permis de comprendre ce qu'il se passait dans le pays. Dans un département comme le mien, où les salaires sont modestes, où il y a beaucoup depetites retraites, les augmentations massives de taxes on fait beaucoup de mal", assure le président du parti les Républicains.

Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi