Gilets jaunes: un 18e samedi de mobilisation crucial pour le mouvement

1 / 2

Gilets jaunes: un 18e samedi de mobilisation crucial pour le mouvement

Présentée comme un "ultimatum" à Emmanuel Macron, cette date est annoncée depuis quelques semaines comme une journée importante pour le mouvement, et ce alors que le nombre de manifestants est désormais en baisse constante.

La mobilisation de la dernière chance? Quatre mois après la naissance du mouvement et au moment où s'achève le grand débat national, les gilets jaunes misent ce samedi sur un "regain de mobilisation" pour leur 18e journée à battre le pavé. Cet acte a été intitulé "l'ultimatum" par ses initiateurs, et son épicentre devrait se situer à Paris.

Éric Drouet, l'une des figures du mouvement, avait mis en garde au soir du 9 mars: "Maintenant, on va passer aux choses sérieuses: l'acte 18 arrive et ça, Macron, tu peux te méfier parce que ça va être un regain de mobilisation".

Mobilisation en baisse

La date de ce samedi 16 mars est annoncée depuis quelques semaines comme une journée cruciale, et ce alors que le nombre de manifestants est désormais en baisse constante.

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, sans cesse contestés par les gilets jaunes, ils étaient 28.600 manifestants en France pour le 17e samedi de mobilisation, soit dix fois moins que les 282.000 du 17 novembre lors de l'acte inaugural du mouvement.

Nicolle promet une journée "mémorable"

Éric Drouet a invité ses sympathisants à converger vers la capitale: "On attend les Toulousains avec impatience, les Bordelais, les Marseillais, les Rouennais...", évoquant même le renfort de sympathisants d'Italie, Belgique, Pays-Bas, Pologne. 

Maxime Nicolle, une autre tête connue des gilets jaunes, promettait une...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi