"Gilets jaunes" : à quoi sert le liquide bleu utilisé par les policiers contre les manifestants parisiens ?

franceinfo
Pour disperser les manifestants, les forces de l'ordre ont fait usage de canons à eau, équipés d'un mystérieux liquide bleu, samedi 20 avril.

Du bleu sur le jaune. Le 20 avril, au cours du 23e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", les forces de l'ordre ont fait usage d'un liquide bleu pour disperser les manifestants rassemblés place de la République, à Paris. Plusieurs photos postées sur les réseaux sociaux montrent les canons à eau propulser ce produit sur la foule, certains internautes s'interrogeant sur le produit.




Selon les informations de France 2, il s'agit de bleu de méthylène, un marqueur temporaire qui teint les vêtements ou la peau des manifestants. Il permet ensuite aux forces de police de procéder à leur interpellation. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, avait évoqué cet outil, ainsi qu'un marqueur "ADN" le 19 mars sur France Inter. Mais selon des sources policières, ce dernier n'a pas été utilisé le 20 avril, pour le 23e samedi de mobilisation.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi