Le Gilet jaune Hayk Shahinyan, ancien soutien d’Ingrid Levavasseur, lance son parti

V.G. avec AFP
Hayk Shahinyan

Dans une interview diffusée ce dimanche, Hayk Shahinyan a annoncé la création du Mouvement alternatif citoyen (MAC).


Ephémère directeur de campagne du « Ralliement d’initiative citoyenne » (RIC), la liste des Gilets jaunes emmenée par Ingrid Levavasseur pour les élections européennes, Hayk Shahinyan, figure médiatique du mouvement, avait finalement renoncé fin janvier. Cinq jours après le lancement de la liste, il avait déclaré vouloir « prendre une semaine pour analyser, réfléchir, préparer des propositions, et prendre du recul ».


LIRE AUSSI > Gilets jaunes : défections, brouilles, polémiques… le casse-tête des listes aux européennes

Cette « prise de recul » a abouti à la création d’un parti. Ce dimanche, Hayk Shahinyan a annoncé qu’il allait fonder le Mouvement alternatif citoyen (MAC). Son ambition est de « rassembler la société française le plus largement possible, sans être dans Gilets jaunes ou pas Gilets jaunes », indique-t-il dans une vidéo tournée à Lyon et diffusée sur le site putsch. media.

Shahinyan table sur « 10 à 15 000 adhérents »

« Nous allons construire ce mouvement citoyen, faire un tour de France » et « on aura beaucoup d’adhérents, entre 10 et 15 000 d’ici fin mars », assure Hayk Shahinyan, 30 ans. « Courant mars, on va organiser un débat interne et les adhérents vont voter » pour décider de la présentation ou non d’une liste aux européennes du 26 mai, précise-t-il. Le cas échéant, ce seront « les adhérents qui constitueront la liste ».

« L’objectif de ce mouvement, c’est d’arriver au pouvoir » et « dans les années à venir d’avoir des élus dans les mairies, au Parlement européen », poursuit Hayk Shahinyan, qui se met « au service » du projet. Il entend « créer un parti sans faire les erreurs des autres partis », en portant « un projet collectif et qui vient du terrain ».

Et de lancer : « Nous irons convaincre non seulement tous les abstentionnistes » mais aussi « les électeurs du Rassemblement national, des électeurs du Parti socialiste qui (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Meeting de Marine Le Pen : le RN dépose une plainte pour menace de mort
Pourquoi Laurent Wauquiez a abandonné sa parka rouge
Gilets jaunes : Gabriel Attal dénonce «des actions fascistes, qui puent»
Affaire Solère : le député porte plainte contre deux magistrates
L’envol européen de la ministre Nathalie Loiseau