Gilbert Collard rejoint Éric Zemmour : « Je n’ai trahi personne »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
« Je trouve que pour des gens qui vous expliquent toute la journée qu’ils vont sauver la France, ne pas être capable de décrocher son téléphone pour dire à la personne qui vous a fait élire : “J’ai pris la décision d’aller chez un concurrent” (...) c’est vraiment déplorable », a réagi Marine Le Pen.
« Je trouve que pour des gens qui vous expliquent toute la journée qu’ils vont sauver la France, ne pas être capable de décrocher son téléphone pour dire à la personne qui vous a fait élire : “J’ai pris la décision d’aller chez un concurrent” (...) c’est vraiment déplorable », a réagi Marine Le Pen.

Qu'on ne lui parle pas de trahison. Après un week-end agité marqué par son ralliement à la campagne d'Éric Zemmour, l'eurodéputé RN Gilbert Collard ne s'estime pas en tort. Ce lundi, auprès de BFMTV, il s'explique : « Je n'ai trahi personne, on trahit des idées, pas des personnes, sinon on est dans le stalinisme total. Je n'ai pas l'impression qu'en rejoignant Éric Zemmour je trahisse Marine Le Pen. » « Si j'avais été chez Pécresse ou à La France insoumise, oui, j'aurais été un traître, mais je suis dans le respect de la conformité de mes idées », affirme-t-il avant de préciser : « Je garde toute mon affection pour Marine Le Pen. »

Cela ne semble pas l'empêcher d'agiter une menace. « Qu'elle ne me cherche pas, parce que je pourrais raconter une petite histoire », répond-il au lendemain de la réaction virulente de la patronne du RN interrogée par France 3 sur les départs successifs de Jérôme Rivière, Damien Rieu et lui-même. La candidate a fustigé « une dérive du mercenariat », les appelant tous les deux à renoncer à leurs mandats d'eurodéputés.

« Marine est la bienvenue chez nous »

« Ce qui me touche, c'est la manière dont c'est fait », a affirmé Marine Le Pen sur France 3. « Je trouve que pour des gens qui vous expliquent toute la journée qu'ils vont sauver la France, ne pas être capables de décrocher son téléphone pour dire à la personne qui vous a fait élire : “J'ai pris la décision d'aller chez un concurrent”, en pleine campagne présidentielle de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles