Gigi Proietti, comédien, metteur en scène, musicien et célébrissime showman en Italie, s'éteint le jour de ses 80 ans

Valérie Oddos
·1 min de lecture

C'est comme une dernière blague, une mauvaise cette fois : le Romain Gigi Proietti, grand comédien de théâtre et de cinéma, réalisateur, comique, star absolue de la scène, du grand et du petit écran de l'autre côté des Alpes, est mort à Rome le 2 novembre, jour de son 80e anniversaire.

Gigi Proietti était encore au cinéma, l'an dernier, dans le Pinocchio de Matteo Garrone. "Dieu merci, nous acteurs avons le privilège de pouvoir continuer nos jeux d'enfants jusqu'à la mort (…). Je n'ai aucun regret, je referais tout, même ce qui ne s'est pas bien passé", confiait-il récemment au quotidien La Repubblica. Il s'est éteint le 2 novembre dans une clinique de Rome où il était soigné pour des problèmes cardiaques.

De la musique au théâtre et au cinéma

Né à Rome en 1940, il se passionne pour la musique dès l'enfance. Il joue de plusieurs instruments, guitare, piano, accordéon, contrebasse, et c'est un excellent chanteur. Il fait des études de droit pour faire plaisir à son père mais le soir il se produit dans des bars et des boîtes de nuit. Et il se rend compte que ce qui lui plaît, c'est jouer la comédie. Il s'inscrit à des cours de mime et commence à se produire sur scène, où il fait du théâtre expérimental, joue Shakespeare, Brecht, Grombrowicz et Moravia. A la même époque, il débute au cinéma, notamment avec un petit rôle pour Ettore Scola (Parlons femmes, 1964).

Il obtient son premier succès en 1970 en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi