Gifle à Macron: le suspect dit avoir "agi d'instinct" et "sans réfléchir"

·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron a été giflé par un homme au cours d'une visite dans la Drôme, à Tain-L'Hermitage. (Photo: Capture d'écran @AlexpLille / Twitter)
Ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron a été giflé par un homme au cours d'une visite dans la Drôme, à Tain-L'Hermitage. (Photo: Capture d'écran @AlexpLille / Twitter)

Damien T. qui a mis une gifle à Emmanuel Macron en marge de son déplacement dans la Drôme sera jugé en comparution immédiate jeudi après-midi.

AGRESSION - Il assure avoir agi “d’instinct”. Placé en garde à vue, Damien T., l’homme qui a giflé le président Emmanuel Macron, ce mardi 8 juin dans la Drôme, a été entendu par les services de justice, tout comme l’individu qui l’accompagnait, Arthur C.

Dans un communiqué transmis au HuffPost, le parquet de Valence indique que lors de son audition Damien T. a assuré “avoir agi d’instinct et ‘sans réfléchir’ pour exprimer son mécontentement”. Âgé de 28 ans, le suspect a confirmé une proximité avec la mouvance des gilets jaunes, et a par ailleurs indiqué “avoir des convictions politiques traditionnelles de droite ou d’ultra droite sans être membre d’aucun parti ni militantisme exprimé”.

Selon le parquet, l’audition de sa compagne n’a pas pu permettre de fournir des explications supplémentaires à son geste, par ailleurs accompagné du cri “Montjoie Saint Denis!”, exclamation fréquemment reprise par l’extrême droite, ainsi que ”À bas la Macronie”.

Concernant Arthur C., le parquet confirme qu’un exemplaire de “Mein Kampf” a bien été retrouvé chez lui, tout comme “un drapeau à fond rouge avec faucille et marteau jaune et un drapeau de la révolution russe”, et “des armes et accessoires anciens, des livres anciens sur l’art de la guerre”.

Inconnus des services

Les deux individus, qui sont inconnus des services de justice et de renseignements, “sont membres d’associations sur la Commune de St Vallier en lien avec les arts martiaux, le moyen-âge et l’univers mangas”, précise également le parquet de Valence dans son communiqué. 

Leur...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles