Gifle à Macron: Damien T. condamné à 18 mois de prison dont 14 avec sursis

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Emmanuel Macron en marge d'un déplacement à Valence, le 8 juin 2021 (Photo: PHILIPPE DESMAZES via AFP)
Emmanuel Macron en marge d'un déplacement à Valence, le 8 juin 2021 (Photo: PHILIPPE DESMAZES via AFP)

AGRESSION - Damien T., l’auteur de la gifle infligée au président de la République Emmanuel Macron lors d’un déplacement à Tain l’Hermitage (Drôme) a été jugé ce jeudi 10 juin en comparution immédiate, deux jours après les faits qui ont suscité une réprobation du monde politique.

Il a été condamné à 18 mois de prison dont 14 avec sursis probatoire de deux ans, et avec mandat de dépôt. Pendant sa période probatoire, il devra être suivi psychologiquement et également suivre une formation ou travailler. Privé de ses droits civiques pendant 3 ans, Damien T. a également interdiction de détenir des armes pendant 5 ans, et interdiction définitive d’exercer toute fonction publique.

Le parquet avait requis une peine de 18 mois de prison. Cette gifle, “parfaitement inadmissible” est un “acte de violence délibérée”, avait soutenu le représentant du ministère public.

Au cours de sa comparution, Damien T., 28 ans, a raconté s’être senti “investi par ce que représentent les gilets jaunes qui avaient été expulsés avant et par le peuple français en général”. Tout en réitérant avoir agi de manière impulsive, il n’a pas exprimé de regret particulier pour son geste. “Quelques jours avant, on avait envisagé de lancer un œuf ou une tarte à la crème”, a-t-il cependant déclaré.

“Dégoût” et “patriote”

“Cette claque n’aurait pas eu lieu si Macron se s’était pas dirigé directement vers moi”, a-t-il notamment assuré. Lors de son audition mercredi, Damien T., avait expliqué...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles