Gianna Bryant, la fille de Kobe, est morte dans le crash d'hélicoptère

Gianna et Kobe Bryant au WNBA All Star Game en juillet 2019. Crédit photo: Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sports

SPORT - Un drame dans le drame. Alors que TMZ a annoncé la mort de Kobe Bryant dans le crash de son hélicoptère dimanche matin dans le sud de la Californie, le site américain d’actualités people a rapidement ajouté que l’une des quatre filles du quintuple champion NBA fait partie des victimes.

Gianna Maria Onore, alias GiGi, est morte dans le crash selon les déclarations de représentants de Kobe Bryant à TMZ Sports. La chaîne sportive ESPN affirme avoir confirmation de cette information, tout comme NPR qui se l’est vu confirmer par le maire de Calabasas, commune californienne où a eu lieu l’accident. Shaquille O’Neal, ancien coéquipier de Bryant, fait également mention de la disparition de sa “nièce” dans un message hommage.

Gianna Bryant avait 13 ans.

Toujours selon TMZ et ESPN, l’ancien joueur de 41 ans et sa fille se rendaient à un entraînement de basket. GiGi et Kobe Bryant partageaient en effet la même passion et la jeune joueuse était coachée par son père au sein de la structure pour jeunes athlètes de ce dernier, la Mamba Academy. 

GiGi Bryant, la mambacita

A 13 ans, Gianna Bryant s’était déjà fait remarquer pour ses aptitudes sur le parquet et rêvait de WNBA (la ligue professionnelle américaine féminine). Et comme la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, la légende des Los Angeles Lakers, connu sur le surnom de Black Mamba, l’appelait “Mambacita” (petite mamba) et la désignait volontiers comme digne successeur. 

Le crash de l’hélicoptère survenu à Calabasas selon TMZ, a été confirmé par le...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post