Ghislaine Maxwell pourrait demander à purger sa peine en Angleterre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Elizabeth Williams/AP/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon son frère Ian, Ghislaine Maxwell pourrait demander à purger la fin de sa peine en Angleterre.

La peine n'a pas encore été annoncée, mais Ghislaine Maxwell fait déjà des plans. Selon le «Daily Telegraph », l'ancienne mondaine reconnue coupable de complicité de trafic de mineures pourrait demander à purger sa peine de prison en Angleterre. «Il existe un programme pour que les étrangers purgent leur peine de prison dans leur pays de nationalité», a expliqué au quotidien Ian Maxwell, son frère, déplorant de ne pas avoir pu lui rendre visite aux États-Unis lors de son dernier voyage, la semaine dernière, en raison d'une bagarre qui avait éclaté dans la prison, entraînant un confinement décidé par la direction de l'établissement pénitentiaire. «Nous allons faire appel de sa condamnation», a-t-il précisé. La sexagénaire, fille du magnat des médias britanniques décédé en 1991 Robert Maxwell, pourra demander un transfèrement en Angleterre au bout de trois ans d'incarcération.

Récit :Ghislaine Maxwell, le démon dans la peau

Ghislaine Maxwell, qui encourt une peine de 55 ans de prison, sera fixée le 28 juin prochain. Elle a déjà passé près de deux ans en détention, la plupart du temps à l'isolement mais depuis un mois avec une quarantaine d'autres détenues, depuis son arrestation en juillet 2020 par le FBI dans le New Hampshire . «Maxwell a assisté, permis et contribué à l'abus de mineures par Jeffrey Epstein en, entre autres, aidant Epstein à recruter, amadouer et finir par abuser des victimes dont Maxwell et Epstein savaient qu'elles avaient moins de 18 ans», pouvait-on lire dans l'acte d'accusation justifiant son interpellation.

«Vous n’aurez qu’à faire ce qu’il vous demande et tout ira bien», avait assuré Ghislaine Maxwell à Chauntae Davies, une jeune masseuse qui avait raconté à Paris Match leur rencontre au(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles