Ghana : Alidu Seidu, le défenseur qui trace sa route

AFP - THIERRY ZOCCOLAN

Alidu Seidu est une des valeurs montantes du Championnat de France (Ligue 1). Pour RFI, ce défenseur polyvalent de 22 ans raconte son parcours des terrains de Kumasi au Ghana, à l’académie Jean-Marc Guillou en Côte d’Ivoire, puis à Clermont où il vient de prolonger son contrat jusqu’en 2027. Une ascension rapide (mais parfois difficile) qui lui a ouvert les portes de la sélection ghanéenne alors que la Coupe du monde 2022 au Qatar approche.

Alidu Seidu n’en revient toujours pas : à 22 ans, il est titulaire en Championnat de France (Ligue 1), l’une des meilleures ligues européennes, et n’est plus très loin d’une participation à la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre) avec l’équipe du Ghana. « C’est vrai que ça a été très très vite pour moi, savoure celui qui a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2027 avec le Clermont Foot [1]. Franchement, je ne m’attendais pas à ça. Je me disais ‘ok, je vais arriver en Europe, découvrir un pays, un club et ça va aller tout doucement’. Et aujourd’hui, je passe de remplaçant à titulaire puis je suis en sélection. Ce n’est que du bonheur ».

Il était en effet difficile de prédire un tel destin à ce fils de mécanicien, deuxième d’une fratrie de neuf enfants. D’autant que ses parents n’étaient pas du tout passionnés de football. C’est en effet parce qu’un de ses oncles l’a amené vers l’âge de 10-11 ans dans une école de football de Kumasi – la ville où il a grandi – que le petit « Ali » a ensuite forcé son chemin jusqu’à la Ligue 1.

Du Ghana à la Côte d'Ivoire

[1] Cet entretien a été réalisé le 11 octobre dernier.


Lire la suite sur RFI