"Get out" : meilleur film d'horreur de la décennie ?

C’est le succès surprise de l’année aux Etats-Unis. Get out, qui fait du racisme la principale mécanique de l’horreur, a déjà remporté près de 200 millions de dollars au box-office américain pour un budget de 4,5 millions seulement. Yahoo a vu le film de Jordan Peele et ne peut que se ranger du côté des fans, déjà nombreux. Explications.

Universal Pictures

De quoi ça parle ? De Chris, un jeune photographe afro-américain qui part rencontrer les parents de sa chérie blanche pour la première fois.

Pourquoi ça dégénère ? Parce que la famille de la fiancée est chelou. Belle-maman veut hypnotiser Chris de force pour qu’il arrête de fumer,  beau-papa organise une fête avec ses copains nantis qui lui parlent de Tiger Woods ou du calibre de son sexe, le frère a tout du psychotique et l’employée de maison a l’air totalement à l’ouest.

C’est flippant ? Carrément ! Get out joue sur les clichés que certains Blancs nourrissent sur les Noirs depuis des siècles et sur la folie des racistes, persuadés de faire partie d’une caste supérieure et de pouvoir à ce titre exploiter et réduire en esclavage toutes les autres communautés. Pour une fois, pas de serial killer à deux balles ici ou de nana à décolleté pigeonnant : ce divertissement ultra efficace mise sur le fond politique et social. L’art d’associer l’intelligence au fun.

Mais encore ? En plus d’être parfois drôle, ce grand film d’horreur n’abuse pas des techniques lambda du genre (porte qui claque, qui grince, fantômes furtifs dans les couloirs…). Même dans sa mise en scène, Jordan Peele ne fait rien comme ses petits camarades et c’est ça qui est bon !

A savoir : Get out est produit par Jason Blum, le king de l’horreur qui se cachait déjà derrière Ouija, Paranormal Activity, Insidious ou American Nightmare.

Le casting : aucune star à l’affiche mais le visage de Daniel Kaluuya, le héros du film, n’est pas étranger aux fans de la série Black mirror. Les accros à Girls reconnaitront par ailleurs Allison Williams, l’interprète de Marnie, dans la peau de la petite amie. Quant au réalisateur Jordan Peele, plus connu comme humoriste aux Etats-Unis, c’est son premier film.

Verdict : Un coup de maître à voir absolument, même pour ceux qui d’ordinaire fuient les films d’horreur.

Découvrez la bande annonce :

 

A LIRE AUSSI

> Les gardiens de la galaxie 2 : fun mais sans surprises
> Fast and Furious 8 enclenche-t-il le turbo sans Paul Walker ?
> Faut-il aller voir Life, l’héritier d’Alien ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages