Gestion française de la crise du Covid : ce que pointe le rapport de Didier Pittet

·1 min de lecture

À la veille de la deuxième étape du troisième déconfinement, l'épidémiologiste suisse Didier Pittet a remis mardi à Emmanuel Macron son rapport sur l'évaluation de la gestion de la crise sanitaire du coronavirus. Les experts ont auditionné près de 200 personnalités des mondes scientifique, administratif et politique pour déterminer les forces, mais aussi les faiblesses françaises dans la gestion de cette crise qui dure depuis maintenant 15 mois.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 18 mai

Problèmes de communication et d'anticipation

Jusqu'à l'automne, la France faisait plutôt partie des élèves moyens dans la gestion de la crise. Didier Pittet avait pointé dans son rapport d'étape en octobre des problèmes de communication entre acteurs de la santé et un manque d'anticipation dans la gestion des masques, ainsi que du retard dans le déploiement des tests de dépistage à grande échelle.

Bonne adaptation dans un second temps

Depuis, le système français très centralisé s'est adapté en s'appuyant davantage sur les réalités du terrain, avec une meilleure efficacité du dépistage, avec une très bonne adaptation du système hospitalier. Au total, la France s'en est mieux sorti que le Royaume-Uni, l'Italie, l'Espagne ou les États-Unis en termes d'impact sur la mortalité. Notre système de protection sociale et les mesures de soutien économique apparaissent aussi comme des atouts dans cette crise.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid : les pays qui ont fai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles