Gestion de la crise du Covid : pour Faure, "le gouvernement a appris de ses erreurs"

·1 min de lecture

Les Français savourent un premier week-end de déconfinement, après la réouverture des terrasses et de certains lieux culturels, mercredi. Un véritable moment de libération pour beaucoup, après des semaines de semi-confinement en raison de l'épidémie de Covid-19. Pour Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, "le gouvernement a appris de ses erreurs". Invité dimanche du Grand Rendez-vous sur Europe 1, il a estimé que la gestion de la crise avait connu de nombreux ratés et réajustements au cours de l’année écoulée. "Sur les masques, sur les tests, sur les vaccins… ça a mal commencé", a-t-il voulu rappeler.

"Sur les masques, rappelez-vous de ce gouvernement qui nous disait que ça ne servait à rien", s'est-il agacé. "Est-ce que sur les tests ça a été bien géré ? Au départ c’était l’embolie, il n’y en avait pas suffisamment", pointe encore Olivier Faure. Quant à la campagne de vaccination, qui sera ouverte fin mai à l’ensemble des adultes, "elle a commencé avec la volonté de vacciner au goutte-à-goutte". À ses yeux, c'est en partie la pression populaire et celle des élus locaux qui a poussé le gouvernement à réajuster sa stratégie sanitaire : "Le corps social a réagi, les collectivités locales ont demandé à vacciner beaucoup plus."

>>Retrouvez le Grand Rendez-vous tous les dimanches de 10h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici 

Une euphorie en "trompe-l'œil"

"Nous sommes tous très heureux de ce déconfinement" qui permet de "retrouver ce qui do...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles